Logo ISEFAC

Business School
100% Alternance

Témoignage alumni : Romain Jacob – promo 2018

Journées de l’entrepreneuriat – mai 2021 
Interview : Romain Jacob, ISEFAC Alternance promo 2018, passionné par l’entrepreneuriat


Bonjour Romain, tu es diplômé de l’ISEFAC Alternance (promo 2018), peux-tu nous en dire un peu plus sur ton parcours ?

Après le Bac, j’ai d’abord commencé par un BTS Communication qui m’a permis de mettre un premier pied dans le monde de la communication 360. Après cette formation, j’avais envie d’approfondir mes compétences dans le digital (tout en gardant l’aspect communication). J’ai donc poursuivi mes études avec un Bachelor en Communication Digitale afin de commencer à me spécialiser dans ce secteur. Puis en 2016 j’ai rejoint le Mastère Manager Stratégique Web de l’ISEFAC Alternance afin d’approfondir mon expertise.

Pendant mes deux années de Mastère à l’ISEFAC Alternance, j’étais Traffic Manager au sein de Madvertise, une régie publicitaire spécialisée dans les campagnes sur mobile. Dans le cadre de mes missions, j’étais en charge du suivi et de l’optimisation des campagnes de publicité commandées par les agences et annonceurs avec lesquels j’étais en lien. Je me chargeais également de toute la partie reporting et retour sur investissement.

Cette expérience m’a énormément appris et m’a permis de me spécialiser sur tous les aspects du marketing et de la communication digitale ; qui sont aujourd’hui mes deux domaines d’expertise !

Tu as décidé de te lancer dans l’aventure de l’entrepreneuriat à la sortie de tes études. Parles-nous de ton projet.

À la fin de mon Mastère en 2018, je me suis lancé dans l’aventure de l’entrepreneuriat avec deux amis. Nous avons créé La Paupiette, une marque de prêt-à-porter fun et décalée avec une charte graphique haute en couleur, tout en utilisant une des meilleures techniques de personnalisation sur coton biologique.

Ensuite est venu Le Lab de La Paupiette. Nous avions les machines adéquates à la personnalisation de textile pour notre marque et cherchions un moyen de rentabiliser celles-ci ; le nerf de la guerre. Nous avons donc créé une deuxième marque, étroitement liée à la première, pour proposer aux professionnels et particulier de la personnalisation de textile.

Dans le cadre de cette expérience, j’étais en charge de toute la partie commerciale mais aussi de la stratégie de communication locale afin de permettre à nos deux marques de se développer.

Aujourd’hui, tu travailles désormais Live Mentor, une start-up qui propose des formations pour aider les entrepreneurs à développer leur activité. En quoi consiste ton job ?

Je suis Conseiller en Marketing digital et Entrepreneuriat chez Live Mentor.

C’est un poste qui me permet d’avoir une double casquette : celle de commercial et celle de coach. Mon rôle consiste à échanger avec les porteurs de projet et entrepreneurs qui souhaitent être accompagnés par notre organisme de formation.

Je mets en place un premier coaching avec eux afin d’en savoir plus sur leur projet, cibler leurs attentes mais aussi comprendre pourquoi ils souhaitent suivre une formation et comment les aider à avancer.

Qu’est-ce qui te plait le plus dans ce nouveau poste ?

D’abord, je peux dire que je suis ravi de revenir dans un secteur que je connais bien (à savoir le marketing digital et la communication) et qui me passionne depuis mes études à l’ISEFAC.

Bien évidemment, j’apprécie aussi le côté relationnel de ce métier. Pouvoir donner des conseils en lien avec mon expérience d’entrepreneur est quelque chose de vraiment gratifiant.

À la fin de mon appel, je suis heureux de me dire que j’ai pu aider cette personne et que, grâce à notre échange, elle va pouvoir avancer. Et en plus de ça, si elle décide de suivre une formation c’est encore mieux car elle va pouvoir mettre en pratique tout ce dont on a parlé. Mission accomplie pour moi !

Est-ce que tu as des conseils à donner à des jeunes qui veulent se lancer dans leur entreprise après leurs études ?

Mon conseil aux étudiants : n’hésitez pas à vous lancer après vos études ! N’ayez surtout pas peur que cela soit mal vu sur votre CV si jamais cela ne fonctionnait pas.

Dans tous les process d’embauche dans lesquels j’ai pu me retrouver, les recruteurs ont toujours été très intéressés par mon expérience au sein de La Paupiette. Les recruteurs savent très bien que les expériences dans l’entreprenariat sont significatives. Ils savent que vous êtes une personne qui a envie d’avancer, qui est polyvalente et qu’ils peuvent compter sur vous.

Toute l’expérience que vous allez engranger en étant entrepreneur va vous servir pour plus tard. Si ça marche c’est génial et si jamais ça ne fonctionne pas, ça reste une superbe expérience à mettre en avant sur son CV et que vous pourrez valoriser. Cela n’est absolument pas du temps perdu !

Partager cet article

ACTUALITÉS

new-logo-isefac

« If You Know You Know » : l’actualité des secteurs décryptée en 3 minutes top chrono !

new-logo-isefac

Rentrée 2022 : focus sur le séminaire d’improvisation théâtrale

new-logo-isefac

Hackathon ISEFAC 2032 >> Fast-Forward

new-logo-isefac

Remise de diplômes – promo 2021

new-logo-isefac

Workshop : ISEFAC x Musée Carnavalet

new-logo-isefac

Retour sur : un job dating 100% alternance sur le campus de Lille